L’histoire du Gorille Harambe

janvier 24, 2021

Qui est Harambe ?

Harambe est un gorille de 17 ans qui a été abattu au zoo de Cincinnati en 2016 après qu’un enfant se soit retrouvé dans l’enclos du primates en escaladant la barrière. L’enfant avait escaladé la barrière et était tombé dans l’enclos des gorilles. Harambe a alors attrapé l’enfant. Craignant que le garçon ne soit traîné et noyé dans les douves entourant la maison de Harambe, les responsables du zoo ont décidé de tuer le primate.

Paysage cincinnati

S’en sont suivie de nombreuses protestations, manifestations et autres mouvements de soutien à ce singe victime de la situation. Une pétition a été demandée pour que les parents du garçon de 3 ans soient tenus responsables de la mort d'Harambe, un gorille à dos argenté des plaines de l'Ouest, un mâle de 17 ans. La pétition avait recueilli plusieurs centaines de milliers de signatures. La police de Cincinnati, cependant, a déclaré qu'elle n'avait pas l'intention d'inculper la famille car elle ne croit en aucun cas qu'un crime ait été commis. La famille de l'enfant de 3 ans avait publié une déclaration reconnaissant la perte du zoo et remerciant son personnel pour leur "action rapide". Le garçon est rentré chez lui en toute sécurité et "se porte très bien", selon la déclaration.

S’en est suivi de nombreuses critique de la part de groupes de défense de la cause animal qui ont dénoncé le zoo de Cincinnati pour ne pas avoir de deuxième barrière de protection autour de l'habitat des gorilles, et a fait valoir que les animaux sauvages ne devraient pas être hébergés dans les zoos en premier lieu.

Julia Gallucci, une primatologue de la PETA, avait également déclaré dans un communiqué que le gorille essayait probablement de nourrir le petit. "Les gorilles ont déjà montré qu'ils peuvent protéger les petits êtres vivants et réagir de la même manière que n'importe quel humain le ferait avec un enfant en danger", a déclaré Mme Gallucci. Ashley Byrne, directrice adjointe de PETA, a déclaré à l'AP que la plupart des personnes qui publient en ligne sur Harambe le font par empathie pour l'animal, plutôt que par désir de faire la lumière sur la mort.

"Cet incident tragique a vraiment lancé une nouvelle conversation", a-t-elle déclaré. "La plupart des personnes qui ont vu la vidéo en sont ressorties avec une grande empathie pour les animaux forcés de vivre en captivité. Dans une autre partie de la vidéo, le gorille de 450 livres se tient au-dessus du garçon à quatre pattes. Les cris et les comportements bruyants de la foule l’on probablement fait paniquer ce qui l’a poussé à « éloigner » l’enfant de la foule.

Mais dans deux autres parties de la vidéo, on peut voir Harambe traîner le bambin dans l'eau, dans les douves de l'enclos des gorilles. Lors d'une conférence de presse, le directeur du zoo de Cincinnati, Thane Maynard, avait déclaré que Harambe était "clairement désorienté" et "agissait de façon erratique". Une fois que les gardiens du zoo ont réalisé que le garçon était exposé au danger, ils ont utilisé des appels spéciaux pour nettoyer la zone de l’ensemble des gorilles et tous ont répondu sauf Harambe… "Il était stimulé et excité", a déclaré M. Maynard, ajoutant que le fait de tirer sur le gorille avec un tranquillisant, qui pourrait ne pas faire effet avant plusieurs minutes, n'aurait fait que provoquer la panique chez l'animal.

"On ne peut pas prendre de risque avec un gorille à dos argenté", a-t-il dit. "On parle d'un animal qui, d'une main, peut prendre une noix de coco et l'écraser." Maynard a décrit le massacre du gorille comme "une grande perte", mais il a dit que la sécurité du garçon était primordiale. "Nous maintenons notre décision", a-t-il dit. "Nous prendrions la même décision aujourd'hui.".

 Visage de Primate

Énormément de personnes en deuil ont assisté à une veillée pour le singe où des fleurs ont été déposées, et l’hashtag #JusticeForHarambe s'est alors propagé sur Facebook.

De nombreux produits dérivés et autres représentations du gorille Harambe ont été érigés afin de maintenir la mémoire ainsi que les valeurs émergentes de cet événements. Suite à de nombreuses demandes, nous avons également mis en place quelques produits liés à Harambe.

Toile gorille Harambe

Aurait-il pu être sauvé ?

La cage d'Harambe était également sa maison, où il se sentait en sécurité. Lorsque le garçon est tombé dans sa maison, c'était une sorte d'intrusion, et il est fort probable qu'Harambe ait été surpris, se sentant peut-être vulnérable et sans protection, et se demandant ce qui se passait. N'oublions pas que les gorilles et beaucoup d'autres animaux sont des êtres très intelligents et émotifs et qu'ils se soucient profondément de ce qui leur arrive à eux, à leur famille et à leurs amis. Dans le cas présent, Harambe a fait ce qui était attendu, il a ramassé le garçon, mais il ne lui a pas fait de mal. Bien sûr, Harambe aurait pu tuer le garçon en un clin d'œil, mais il ne l'a pas fait.

Une analyse du comportement de Harambe, publiée dans un autre essai que j'ai écrit, indique qu'il faisait ce que l'on attendrait d'un gorille des plaines de l'Ouest avec un jeune. L'emprise de Harambe sur l'enfant et le fait qu'il ait protégé le jeune sont des indicateurs de protection. Il ne semblait pas avoir peur. Il a examiné le garçon mais a également été attentif à la réaction de la foule qui a vu ce qui s'est passé et à la communication entre la mère de l'enfant et son fils.

Dans cette optique, il est essentiel que les personnes qui travaillent avec les animaux des zoos connaissent leur comportement en détail, et que les personnes qui connaissent le mieux les individus - les gardiens qui interagissent quotidiennement avec certains individus - soient appelées en cas d'urgence. Chaque animal a une personnalité unique et cette connaissance pourrait être mise à profit pour éviter ce qui est arrivé à Harambe.

Pour les personnes qui veulent en savoir plus sur ce qui se passait dans la tête et le cœur de Harmabe, pensez à votre chien de compagnie, par exemple. Comment réagissent-ils lorsque quelqu'un pénètre dans un endroit où ils se sentent en sécurité ? Demander aux gens d'utiliser leurs animaux de compagnie pour combler le fossé de l'empathie est vraiment intéressant, car les gens sont incroyablement contrariés lorsqu'un chien est blessé parce qu'ils voient les chiens comme des êtres sensibles et sensibles. C'est aussi ce qu'a fait Harambe.

Comme un air de déjà vu chez d’autres primates

Les images de l'événement, rappellent un incident qui s'est produit en 1996 au zoo Brookfield de Chicago, au cours duquel une femelle gorille des plaines de l'ouest, nommée Binti Jua, a sauvé un garçon de trois ans qui était tombé dans son enclos. Elle est devenue une célébrité mondiale.

Binti Jua le simien

Photo issue de Dauphinlibre.be

Harambe a-t-il permis la naissance d’un message ?

Pourquoi Harambe le gorille était-il dans un zoo en premier lieu ?

Dans un débat sur la responsabilité de la mort d'un animal bien-aimé, nous devons prendre du recul et poser une question différente.

Les opinions varient quant à savoir si le garçon était vraiment en danger et qui était à blâmer, le zoo (pourquoi le garçon a-t-il pu entrer dans l'enclos et pourquoi Harambe n'a-t-il pas été tranquillisé ?) sa mère, ou les deux ? Jouer au jeu du blâme ne ramènera pas Harambe et selon nous, la vraie question est "Pourquoi Harambe était-il au zoo en premier lieu ?"

Les gens du monde entier sont scandalisés par la mort d'Harambe. Cet intérêt mondial s'inscrit dans une prise de conscience accrue de la nature des relations entre l'homme et l'animal, au centre d'un domaine en pleine expansion appelé anthrozoologie. Les gens s'intéressent vivement à la manière dont les animaux non humains - les animaux - sont utilisés par les humains dans une grande variété de lieux, en l'occurrence "au nom du divertissement humain".

Harambe était au zoo parce qu'il est né en captivité, et l'élevage d'animaux qui vont passer le reste de leur vie en cage soulève de nombreuses questions. Or, c'est précisément pour cette raison qu'Harambe vivait au zoo de Cincinnati. En tant qu'animal élevé au zoo, Harambe a perdu toutes ses libertés - la liberté de choisir comment il allait vivre, ce qu'il allait manger, quand il allait dormir et aller aux toilettes, où il allait errer et s'il allait devenir père. Si certains pourraient dire que Harambe a eu une "bonne vie" au zoo, elle est loin de la vie qu'il aurait eu en tant que gorille sauvage, avec tous les risques que cela comporte. En effet, on pourrait dire que l'animal que les gens voyaient n'était pas vraiment un vrai gorille des plaines de l'Ouest, et certainement pas un ambassadeur de son espèce.

Harambe est mort et le garçon est vivant. Il faut être à la fois triste et heureux. La vie d'un gorille a été sacrifiée parce qu'un enfant humain était en danger. Que faut-il faire à l'avenir pour s'assurer que de tels événements ne se reproduisent plus jamais ? Tout d'abord, les zoos doivent cesser d'élever des animaux qui vont vivre dans des zoos pour le reste de leur vie. Les zoos doivent également être transformés en sanctuaires pour les animaux eux-mêmes. Avec le temps, il y aura de moins en moins d'animaux captifs et les zoos tels que nous les connaissons peuvent être progressivement supprimés. Et l'argent économisé au fil du temps peut être utilisé pour préserver les populations d'animaux sauvages et leurs habitats. Ce genre de changement prendra du temps et nous devons être très patients, mais nous devons aller dans cette direction.

Gorille enfermé dans une cage

Nous devons abandonner l'élevage en captivité et la mentalité de zoo qui consiste à enfermer les animaux dans des cages pour notre divertissement, et soi-disant pour leur propre bien et celui de leur espèce.

Nous, les humains, prenons constamment des décisions sur qui vit et qui meurt, et nous devons concentrer notre attention sur les animaux eux-mêmes, et mettre leur vie au premier plan. C'est ici qu'intervient le domaine international en pleine expansion qu'est la conservation compassionnelle. Les principes directeurs de la conservation compassionnelle sont "d'abord ne pas nuire" et "la vie de tous les individus compte".

Qu’est ce qui est réellement entré dans les esprits ?

L'élevage en captivité par les zoos pour produire des individus qui vont vivre leur vie en cage, au nom du divertissement et éventuellement au nom de l'éducation et de la conservation, soulève de nombreuses questions difficiles. Les personnes qui ont vu Harambe ont-elles appris quelque chose sur la vie réelle d'un gorille mâle des plaines de l'Ouest ? Non, elles n'ont rien appris. Ont-ils appris quelque chose sur ces animaux fascinants qui pourrait aider Harambe ou ses parents sauvages ? Il est clair que rien de ce qui a été appris n'a pu aider Harambe, car il a été forcé de vivre dans sa cage ; un grand enclos est toujours une cage. Harambe n'allait pas être mis à l'écart dans la nature et introduit à d'autres gorilles.

Les gens ont-ils appris quelque chose sur ces gorilles qui pourrait aider leurs parents sauvages ? Encore une fois, probablement pas. Bien que d'aucun d'eux puissent affirmer qu'apprendre à connaître Harambe est bon pour la conservation de son espèce, et bien que beaucoup d'entre nous connaissent quelqu'un qui est allé dans un zoo et a dit avoir appris quelque chose de nouveau sur une espèce donnée, il n'y a pas de preuve tangible que ces personnes fassent ensuite quelque chose pour le bien de l'espèce.  En effet, une étude récente menée par les zoos eux-mêmes a montré que ce que les gens apprennent a une portée très limitée en termes de signification pratique des nouvelles connaissances. Alors qu'un très faible pourcentage de personnes apprend que le maintien de la biodiversité est important, elles n'apprennent pas la nécessité de conserver la biodiversité.

 Photo de Gorille

L’après accident et l’avènement d’Harambe dans les esprits

Les blagues sur Internet concernant Harambe perturbent le personnel en deuil

Le directeur Thane Maynard déclare que le zoo est "encore en train de guérir" après la mort du gorille. Le directeur du zoo de Cincinnati avait supplié les gens d'arrêter de faire des « mêmes » et autres commentaires humoristiques en ligne sur Harambe.

Depuis, Harambe a été élevé au rang de célébrité et de même sur Internet, et on y fait référence dans tous les domaines, de l'élection présidentielle américaine à la désignation des tempêtes tropicales et des toboggans de piscine. "Nous rendons hommage à Harambe en redoublant nos efforts de conservation des gorilles et en encourageant les autres à se joindre à nous". L’ensemble des blagues et autres comportements déplacés qu’ont eu les internautes ont simplement « retourné le couteau dans la plaie » rendant encore plus difficile le deuil de l’équipe de soigneur.

Durant cette période, le compte Twitter de Maynard avait été piraté et le coupable y a posté un certain nombre de hashtags populaires sur le thème de Harambe, dont #JusticeForHarambe et #DicksOutForHarambe. L’hacker présumé, qui a dit l'avoir fait parce qu'il "était un peu en colère contre le gars qui lui a tiré dessus", a remplacé la photo de profil de Maynard par celle de Harambe et a posté plusieurs photos du gorille décédé avec "RIP".

Il semble qu'il n'y ait aucune limite à l'influence de Harambe, ni aucune facette de la vie que le défunt gorille ne puisse parcourir. Des tee-shirts ont été créés en son honneur, une pétition a demandé que les Bengals de Cincinnati soient rebaptisés les Harambes de Cincinnati et les aspirations présidentielles de Jill Stein du Parti Vert avaient reçu un coup de massue après qu'un récent sondage ait montré qu'elle était à égalité avec Harambe au Texas.

De telles histoires ont divisé les écologistes, certains soutenant une surveillance accrue du traitement des animaux dans les zoos et d'autres estimant que les mèmes témoignent d'un manque de respect.

Le primatologue Frans de Waal a déclaré à The Guardian : "Je ne pense pas qu'il y ait de quoi plaisanter, tant l'événement était tragique. Je pense que l'incident a fait prendre conscience que nous devrions prendre au sérieux la vie d'un gorille adulte. Je pense que ce côté de l'incident était positif : les gens ont été attentifs, et ont peut-être par conséquent lu des commentaires sur l'intelligence ou la vie des gorilles.

"Les zoos sont peut-être plus conscients aujourd'hui des dangers que représentent les jeunes enfants qui grimpent dans les enclos et les parents sont peut-être plus conscients de la nécessité de garder leurs enfants à proximité, mais à part cela, je doute que cet incident produise un changement profond".

Enclos de gorille

Transformer un moment en mouvement

Il nous reste à espérer que Harambe n'est pas mort en vain, et que ce moment peut être transformé en un mouvement qui se préoccupe du sort des animaux captifs. À en juger par ce qui se déverse dans ma boîte aux lettres électronique chaque minute et par la couverture médiatique mondiale, c'est déjà le cas. La publicité générée par le meurtre de Harambe peut et doit être utilisée pour sauver la vie de nombreux autres animaux captifs. Nous devons faire face aux questions difficiles qui se posent car les animaux sont "in" et les questions ne vont pas disparaître.

Le souvenir d'Harambe perdure dans les esprits et nous le ressentons. L'un d'entre vous nous a contacté il y a quelques semaines afin de nous suggérer l'idée que rappeler cette histoire serait vraiment important. Cette histoire l'avait vraiment touché et lui tenait à coeur, pour le remercier de son idée nous lui avons fait parvenir un t-shirt Harambe qui lui a fait très plaisir. Le t-shirt lui a énormément plu le poussant de nouveau à nous contacter pour nous pousser à mettre à disposition de tous ce t-shirt évoquant les valeurs d'Harambe. Voila ainsi chose faite afin de satisfaire tous les amoureux de cette histoire à la fois triste et profonde.

T-shirt Harambe

Merci pour votre lecture !

A bientôt sur Instinct-Primate 🦍


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Tout savoir sur les singes en amazonie
Tout savoir sur les singes en Amazonie

septembre 11, 2021

L’Amazonie et sa biodiversité incroyable sont les joyaux du continent américain et nous permettent chaque année de découvrir de nouvelle espèce mais qu’en est-il des singes qui vivent en Amazonie ?
Voir l'article entier
braconnage des singes
Le Braconnage des Singes

août 25, 2021

Si tu es là c’est que toi aussi tu es un amoureux des primates mais est-ce que tu es au courant de tout ce qu’il se passe de leur côté concernant le braconnage ? En réalité, lorsque l’on parle de braconnage, on pense souvent aux animaux les plus célèbres comme les éléphants, les lions ou les léopards par exemple mais les primates sont également des animaux qui sont au cœur de problème à ce sujet. Alors tentons de voir à travers cet article tout ce qui se cache derrière ces horribles pratiques.
Voir l'article entier
Quel est l’impact de la mode sur l’environnement et sur les primates ?
Quel est l’impact de la mode sur l’environnement et sur les primates ?

juillet 30, 2021

La mode, cette industrie complexe qui a suscité de nombreux problèmes sociaux, éthique mais aussi environnementaux est au cœur de problème actuelle lié à notre mode de vie. En effet, la place de la consommation des habits dans notre quotidien est de plus en plus importante ce qui n’est pas sans effet sur les différents écosystèmes de notre planète et donc à fortiori sur nos animaux favoris.

À travers cet article, nous allons creuser la question de l’impact de la mode sur l’environnement et sur les primates.

Voir l'article entier