Pourquoi les singes se grattent-ils ?

avril 11, 2021

Beaucoup de comportements tel que la toilette et plus particulièrement le fait de se gratter sont au cœur de nombreux processus évolutifs. Il y a environ 60 millions d’années, les primates ont vu leurs mains modifiées pour y accueillir des ongles plats à la place de leurs griffes. Nous verrons au cours de cet article de blog que ce processus évolutif est au centre du comportement que les singes adoptent pour se gratter.

On a tous sûrement déjà vu des singes se gratter et le même le faire en communauté. C’est un comportement commun qu’ils mettent en place pour de nombreuses raisons essentielles au bon fonctionnement de leurs vie en société et de leurs relations sociales que nous évoquerons ici.

Singe qui se gratte

Comment les singes utilisent leurs ongles quand leur peau les démange ?

Comme nous l’avons évoqué dans l’intro, les singes ont évolué pour de nombreuses raisons représentant généralement une pression de sélection forte. Les ongles plats des primates ont remplacé les griffes qui étaient des phanères beaucoup trop pointus pour offrir une bonne toilette aux singes. De plus, comme ces derniers ne « trouvaient » que très peu d’utilité à leurs griffes dans leur vie sauvage alors l’évolution a donné raison à l’apparition des ongles plats. On parle alors au moment de cette transition de griffes de toilette.

Ces derniers sont plus lisses et permettent ainsi une manipulation beaucoup plus facilitée de la peau en générale et à fortiori rendent possible la toilette. Les griffes entrainaient des blessures lors de la toilette ce qui n’est pas le cas des ongles des primates d’aujourd’hui. Finalement, les primates sont des bêtes propres et saines grâce à l’évolution !

Remarque : Attention à ne pas généraliser à tous les primates, l’ensemble des primate prosimiens présentent encore des griffes et n’ont pas d’ongles.

Avec ces fameuses griffes de toilette, les primates avaient l'avantage de pouvoir se toiletter en appliquant une simple pression sur la peau, ce qui était typiquement impossible avec des griffes sous peine de s'ouvrir la peau. Leur toilettage beaucoup plus élaboré que de simplement se frotter contre un arbre leur permettait d'être en bonne santé et avec un beau pelage.

Maintenant que l’on a vu le matériel dont disposent les singes pour se nettoyer mais aussi d’où il provient, nous pouvons attaquer le vif du sujet, pourquoi les singes se grattent-ils ? 

Quels sont les faits qui poussent les singes à se gratter ?

Comme tu t’en doutes surement, il y en a plusieurs ! La majorité d’entre eux proviennent de démangeaisons ou de petites douleurs désagréables de la peau qui peuvent être adoucis ou pas avec le toucher.

Le principe du grattage est dirigé par des sens émanant directement de leur peau qui, comme pour la nôtre, nous fait comprendre si gratter cette zone est efficace ou non et en fonction adapter le processus pour se soulager au mieux. 

Ongles de singes pour se gratter

Malgré tout ce que nous venons d’évoquer, le principe du toilettage fait couler beaucoup d’encre sur son développement et comment est-il arrivé dans les mœurs des communautés de singe. En réalité, ça peut paraître bizarre mais cette question fait sens puisque la toilette chez les primates est devenue un fait communautaire qui se réalise à plusieurs mais comment un phénomène qui se déroule à deux aurait-il pu se développer à plusieurs au cours de l’histoire évolutive alors que le fait de se gratter correctement est dirigé par des sensations INDIVIDUELLES. En d’autres termes, comment un processus de toilette qui n’est ressenti que par un seul individu a t’il put être développé par plusieurs individu ? C’est des questions qui sont très difficiles à répondre mais qui présentent leur lot d’hypothèses allant dans un sens ou dans un autre ce qui fait que finalement le débat en devient très intéressant !

Le fait de se gratter chez les singes représente plusieurs choses. Il peut apporter plaisir et réconfort dans une relation sociale au même titre que lorsque deux humains se câlinent entre eux mais ça a également un but bien précis et fonctionnel qui peut être de retirer tout ce qui n’aura pas sa place dans le pelage du singe. Allant des imperfections de peau jusqu'au nettoyage la fourrure passant par l’enlèvement des potentiels parasites qui seront d’ailleurs mangés directement.

L'Épouillage

Comme son nom l’indique, l’épouillage est le phénomène très connu drainant chez les singes une envie de se gratter avec d’extirper l’ensemble des parasites dont les poux de leur pelage.

Ils passeront alors énormément de temps à se toiletter dans un jour, environ 2 heures, en partie pour pratiquer un épouillage propre et précis offrant à l’animal démuni de tous ses poux un corps plus frais et en meilleure forme.

Bien entendu, ils ne se toilettent pas exclusivement pour ça. 

L'Entretien du pelage

Bien entendu, lorsque l’épouillage a lieu les singes tombent sur énormément de chose dans leur pelage allant de la terre jusqu’à des feuilles ou de la sève. Afin d’entretenir un pelage de qualité, ils enlèveront tout et gratteront également leur peau afin de retirer les peaux mortes. 

On constate bien ici qu’il ne s’agit toujours pas d’épouillages collectifs et que l’ensemble des processus décris peuvent être totalement réalisés par un seul individu sur lui-même, mais alors il y aurait-il d’autres types de toilettage ? 

Quels sont les différents types de toilettage chez les singes ?

Bien entendu, il existe plusieurs types de toilettage découlant chacun du rôle et de l’objectif du fait de se gratter. Voyons voir en quoi sont-ils différents et comment ils se mettent en place.

Toilettage maternel

Comme son nom l’indique, ce type de toilettage s’applique exclusivement à une mère et son petit. Dès qu’un petit primate nait il sera nettoyé durant toute son enfance, à coup de léchouilles et grattages qui viseront tout comme la toilette individuelle à lui retirer l’ensemble de ces imperfections et parasites. Cependant, c’est très loin d’être ultra efficace étant donné que ce n’est pas un toilettage individuel fait à soi-même donc la maman primate ne pourra se baser que sur sa vue pour effectuer tout ça or les sensations du toucher sont essentielles ce qui fait que ce toilettage sera moins efficace qu’un fameux toilettage individuel.

Toilettage maternel 

Toilettage individuel

Ce type de toilettage est le plus efficace dans la mesure où c’est celui que les singes s’appliquent à eux même et comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, ça coule de source.

Toilettage individuel 

Toilettage social

Nous arrivons maintenant au toilettage social tant attendu !

Ce type de toilettage fait également beaucoup parler de lui comme nous l’avons rapidement évoqué précédemment.

Le toilettage joue un rôle très important dans les communautés de primates et cela chez toutes les espèces de singe !

Il permet de diffuser toutes les relations sociales au sein de la tribu mais pas que. Certains pensent que par extension, il s’agit d’un désir chez les singes de remplacer le toilettage maternel en se faisant toiletter par un autre singe.

De nombreux chercheurs pensent également que le toilettage est à l’origine d’une recherche de réciprocité visant à rechercher une réponse bénéfique en retour de la part du récepteur ou bien du groupe de singe entier.

L’épouillage à plusieurs permet alors de diminuer l’agressivité entre les membres, d’améliorer le partage des ressources et de favoriser l’assistance en cas de conflit.

Toilettage social

Finalement, est-ce que le toilettage social est réellement un acte altruiste ?

La question a du sens mais relève de la définition du mot altruiste que chacun s’offre. En revanche en ce qui concerne notre définition de l’altruisme, ce n’est pas vraiment le cas dans le cadre du toilettage social car en toilettant un autre individu, le singe le fait totalement dans l’optique d’obtenir quelque chose en retour ce qui est relativement éloigné de ce que l’altruisme pur et dur est. Cependant ce n’est pas toujours le cas, en effet le toilettage maternel qui est un type de nettoyage collectif est un acte déjà bien plus altruiste puisqu’il n’est pas fait dans l’optique d’obtenir plus ou tout du moins d’obtenir plus que ce que le singe donneur offre.

Singes qui se toilettent 

Finalement, avec tout le contenu de cet article, nous pouvons allégrement répondre à la question initiale qui était pourquoi les singes se grattent-ils ?

Les singes se grattent pour assouvir différents besoins physiologiques liés au parasitisme et aux imperfections cutanées mais également pour assouvir des besoins sociaux grâce aux trois types de toilettage : individuel, maternel et social.

L’ensemble de ses phénomènes de toilettage ont donc une place ultra importante dans les communautés de primate puisqu’ils permettent d’apaiser les tensions et d’améliorer toute l’organisation de leurs petites « sociétés », ce qui est potentiellement l’un des facteurs évolutifs qui a permis de maintenir les ongles dans l’environnement de par l’avantage sélectif qu’ils offraient. Finalement le toilettage chez les singes c'est comme la relation entre un enfant et sa peluche singe, le contact permet d'apaiser les esprits et d'instaurer un calme fort.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Tout savoir sur les singes en amazonie
Tout savoir sur les singes en Amazonie

septembre 11, 2021

L’Amazonie et sa biodiversité incroyable sont les joyaux du continent américain et nous permettent chaque année de découvrir de nouvelle espèce mais qu’en est-il des singes qui vivent en Amazonie ?
Voir l'article entier
braconnage des singes
Le Braconnage des Singes

août 25, 2021

Si tu es là c’est que toi aussi tu es un amoureux des primates mais est-ce que tu es au courant de tout ce qu’il se passe de leur côté concernant le braconnage ? En réalité, lorsque l’on parle de braconnage, on pense souvent aux animaux les plus célèbres comme les éléphants, les lions ou les léopards par exemple mais les primates sont également des animaux qui sont au cœur de problème à ce sujet. Alors tentons de voir à travers cet article tout ce qui se cache derrière ces horribles pratiques.
Voir l'article entier
Quel est l’impact de la mode sur l’environnement et sur les primates ?
Quel est l’impact de la mode sur l’environnement et sur les primates ?

juillet 30, 2021

La mode, cette industrie complexe qui a suscité de nombreux problèmes sociaux, éthique mais aussi environnementaux est au cœur de problème actuelle lié à notre mode de vie. En effet, la place de la consommation des habits dans notre quotidien est de plus en plus importante ce qui n’est pas sans effet sur les différents écosystèmes de notre planète et donc à fortiori sur nos animaux favoris.

À travers cet article, nous allons creuser la question de l’impact de la mode sur l’environnement et sur les primates.

Voir l'article entier